Les outils sophistiqués sont là. Je m’assoie alors par terre et commence à découper lentement, jusqu’à ce que le travail soit achevé. Parfois, lorsque le chemin est long, le matériau a le temps d’opposer assez de résistance pour modifier la forme et l’intention…